Pierre BLANC, Géopolitologue

17/12/2019
Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, docteur en géopolitique (HDR), Pierre Blanc est professeur de géopolitique à Bordeaux Sciences Agro et à Sciences Po Bordeaux. Il est également professeur invité à l’USJ (Beyrouth), à Sciences Po Lyon, à l’ENA et au CIHEAM. Rédacteur en chef de Confluences Méditerranée, revue de l’institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient IREMMO, Pierre Blanc est chercheur au LAM (Sciences Po/CNRS). Ses recherches portent sur la géopolitique du Moyen-Orient et de la Méditerranée ainsi que sur l’agro-politique. Il vient d’écrire Terres, pouvoirs et conflits - Une agro-histoire du monde (Paris, Les Presses de sciences po). Il est aussi l’auteur de Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l’eau (Presses de Sciences Po, 2012); l’Atlas du Moyen-Orient (Autrement 2016), Violence et politique au Moyen-Orient (Presses de Sciences Po, 2014), L’Invention tragique du Moyen-Orient (Autrement, 2017), Israël face à Israël. Promesses et dérives d’une utopie (Autrement, 2018), avec Jean-Paul Chagnollaud. Outre ses enseignements et ses recherches, il effectue régulièrement des missions de coopération internationale. Il a été en particulier conseiller de ministres au Liban.

C’est ainsi que Pierre Blanc, Pierre Blanc, Professeur de géopolitique à Sciences Po Bordeaux et Bordeaux Sciences Agro, introduit son ouvrage intitulé « Terres, pouvoirs et conflits, une agro-histoire du monde ». Si elle est non exclusive, la relation entre la Terre, l’Eau, l’Agriculture et la Politique est déterminante afin de comprendre leur impact sur les mutations en matière de pouvoir, d’émergence des conflits, de phénomènes migratoires.

Ainsi il devient possible d’appréhender les enjeux géopolitiques du XXIème siècle et d’esquisser des solutions pour la paix, la stabilité et le développement grâce à l’Agriculture.