Le Séminaire 2020:
« Captation Carbone : l’Agriculture, un secteur stratégique porteur de solutions »

 

L’Agriculture est souvent décriée pour ses impacts sur les écosystèmes et sa contribution aux émissions de gaz à effet de serre. Selon l’étude du GIEC parue en 2019, l'Agriculture et l'industrie forestière produisent près du quart des émissions mondiales de ces gaz. La moitié des émissions de méthane est issue de l'élevage de bovins et l'exploitation des rizières. Si l'Agriculture intensive a rempli l’objectif qui lui a été assigné au début des années 50 de de nourrir une population mondiale passée à 7,7 milliards d'individus en 2018, le rapport du GIEC met en évidence l’impact majeur de ces pratiques sur l'érosion des sols et leur appauvrissement.

Pourtant l’Agriculture opère ses transitions et met en œuvre une multitude de pratiques vertueuses qui lui permet d’être reconnue comme source de solutions dans sa capacité à compenses une partie des émissions de gaz à effet de serre
Durant ce séminaire de 5 jours, nos experts aborderont l’ensemble de ces thèmes pour une compréhension partagée des enjeux liés à l’objectif de neutralité Carbone en 2050 et du rôle central que l’Agriculture jouera dans la réalisation de ces objectifs.

Les auditeurs

 
Hauts fonctionnaires, élus, cadres des territoires, cadres d’entreprises, personnalités du monde associatif et des ONG, journalistes, professeurs, chercheurs, professionnels de santé, économistes, syndicats etc., seront confrontés à une approche et des méthodes multidisciplinaires afin :
  • De ’approfondir leurs connaissances et leurs compétences en matière de captation carbone ;
  • D'appréhender et comprendre les enjeux et les opportunités liés à une Agriculture au rôle dans la réduction des émissions et l’amélioration de la captation Carbone ;
  • D’acquérir une ouverture nécessaire à l’émergence et à la formulation d’idées et solutions concrètes, viables, multi-sectorielles à l’échelle internationale.

Les thèmes abordés :

 
  • Le climat, la biodiversité et l’impact des activités humaines sur le réchauffement climatique ;
  • Les systèmes agricoles, viticoles et forestiers, leurs rôles dans les équilibres écologiques, sociétaux et économiques ;
  • Les modèles économiques durables ;
  • Le rôle des acteurs (filières agricoles, secteur privé, décideurs publics internationaux, nationaux et territoriaux).