Un nouveau projet sociétal, du « consomm-acteur » au consomm-producteur solidaire :
Châlons-en-Champagne

28 et 29 mai 2020
Passé le stade de la défiance, le consommateur devient consomm-acteur : son degré d’exigence et d’implication n’a d’égal que sa volonté d’agir, de faire partie de la solution. Les déséquilibres nutritionnels auxquels le monde est confronté accélèrent ce phénomène et font émerger de nouvelles tendances, de nouveaux modes de vie, de nouveaux choix de consommation et in fine de comportements vis-à-vis du monde agricole. La santé et la sécurité alimentaire sont devenues des notions centrales dont le public s’empare et qu’il oppose à l’Agriculture. 
Pourtant, nous sommes proches d’une modification des représentations : en participant au changement, en se réappropriant la terre, par la pratique, la réflexion et la discussion le consommateur devient consomm-acteur, voire producteur solidaire.